La barque a cornets, le petit et le grand…

C’est l’emblème des hortillons et des hortillonnages.

 

 

C’était surtout leur instrument de travail

A la création des hortillonnages conséquente à la montée des eaux en amont d’Amiens (voir histoire des hortillons) , il est devenu indispensable de se déplacer et de travailler en barque. Tout naturellement, les charpentiers de marine ont travaillé la proue et la poupe  de leur construction en privilégiant le coté pratique de leur future utilisation (comme c’est toujours le cas en architecture navale) :

  1. le petit cornet pour décharger le fumier et charger plus facilement sur les aires, en respectant le talus. (Mais on chargeait également de flanc quand le rieux était peu large)
  2. le grand cornet pour décharger commodément au port du don d’abord puis au quai Parmentier ensuite. Les barques étaient en effet nombreuses et rangées côte à côte.

Il y avait plusieurs « faiseurs de barques » à Amiens. Il faut dire que le parc était de plus de 1000 barques navigantes à l’âge d’or. Le restaurant des Marissons est un ancien chantier naval.

A noter que cette technique appliquée n’est pas une invention, mais une adaptation  à l’échelle locale. Les barques de rivière ont toujours eu leur proue relevée afin de passer les pertuis dans le sens descendant ou ascendant : On reviendra plus tard sur les pertuis, ancêtres des écluses, dans un article dédié. Il y a ainsi plusieurs autres exemples de barques ainsi conçues sur le même principe , par exemple dans les marais poitevins ou sur la Meuse en Belgique (Images ci dessous, Niort, Amiens, Liège)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s